Recrutement pour la saison 2013 - 2014

Amis sportifs bonjour,

Une fois encore la MLF et la section Blood Bowl vis-à-vis lancent un appel pour les coachs du Nord et de la Métropole lilloise.
Nous ouvrons les inscriptions pour la MLF Cup saison 2013 -2014...
L'inscription sera à faire sur le forum http://les-marie-louises.forumsactifs.net/c9-blood-bowl
ou vous pouvez me joindre sur bloodmoute@hotmail.fr

A bientôt j'espère...

vendredi 4 novembre 2011

Barik Tireloin


Barik Tireloin
Barik TirLoin, 4 pieds 2 pouces* de haut, lanceur de roquette nain, avait une position plutôt lassante au sein des Warhammerers : sa mission était de traîner devant la zone d’en-but en attendant la balle, et ce uniquement pour la renvoyer immédiatement à ses coéquipiers qui s’en occupaient. Les arbitres le renvoyaient d'ordinaire après son second lancer, le condamnant à être sur le banc pendant le plus gros du match. Pendant son temps sur ce banc, observant ses coéquipiers jouant avec toute sorte de dispositifs étranges, il lui apparu clairement que tout le monde s’amusait - sauf lui.
Tout a changé radicalement lors du match contre les Gouged-Eyes quand un arbitre un peu trop présomptueux tenta d'exclure Barik immédiatement après qu'il ait reçu le premier coup d’envoi. Barik, déjà crispé par les railleries orques, est devenu dingue et, au lieu de lancer le ballon à ses coéquipiers, il a tiré directement sur l’arbitre, le mettant KO, ce qui, en prime, lui évita l’exclusion ! Ce fut une révélation pour Barik, comme il constatait pour la première fois qu'il y avait à Blood Bowl plus qu’une balle (et vous seriez stupéfiés de savoir combien de joueurs font cette erreur). Il devint alors plutôt commun de voir Barik passer le temps qu’il avait à attendre la balle en tirant à chaque pas. Il apportait aussi une pelle pour creuser lui-même une tranchée devant la Zone d’en-but d'où il pouvait ouvrir le feu sur n’importe qui. Bien que ce feu d'artifice incroyable soit très populaire parmi les fans et ait vraiment fondé une technique de défense parfaite (les adversaires étant systématiquement à court de joueurs avant que Barik ne soit à court de munitions), plusieurs joueurs (même de sa propre équipe, à l’exception des 16 qu’il avait tués), et particulièrement les arbitres s'en plaignirent. Ils disaient que la seule façon possible de jouer le jeu  avec Barik sur le terrain était couché à plat ventre, mangeant la poussière et priant tous les dieux connus. Comme la situation échappait à tout contrôle, on pressât la NAF de prendre des mesures. Lors de l’intersaison (le seul moment ou l’on peut parler à Barik sans avoir affaire directement à son lance roquette) la NAF conclut un marché avec lui, stipulant que les arbitres oublieraient son lance roquette, et qu’en contrepartie, Barik réduirait sa cadence de tir. Depuis, les paris sont lancés et la cote est à dix contre un que Barik ne tiendra pas le coup au prochain match sans exploser. *4 pied 2 pouces font 1 mètre 27.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire