Recrutement pour la saison 2013 - 2014

Amis sportifs bonjour,

Une fois encore la MLF et la section Blood Bowl vis-à-vis lancent un appel pour les coachs du Nord et de la Métropole lilloise.
Nous ouvrons les inscriptions pour la MLF Cup saison 2013 -2014...
L'inscription sera à faire sur le forum http://les-marie-louises.forumsactifs.net/c9-blood-bowl
ou vous pouvez me joindre sur bloodmoute@hotmail.fr

A bientôt j'espère...

dimanche 16 décembre 2012

champions Pet'brick et Minables

champions Pèt'Brik et Minab'
peinture de julien 



Parfois, les Gros Gars aiment à utiliser l’arme rapide et décisive consistant à se saisir d’un joueur portant le ballon et à l’expédier directement vers la Zone d’En-But (parfois, il s’agit même de celle de
l’adversaire…). Mais un seul de ces joueurs a transformé cette manière de faire en un véritable art et ce joueur, c’est l’ogre Pèt’Brik.

En 2491, Pèt’Brik fit sa première apparition sur un terrain de Blood Bowl et celle-ci fut assez… tumultueuse. En effet, tous les joueurs qu’il envoya dans la Zone d’En But adverse par la voie des airs atterrirent avec la grâce d’une pierre (sans avoir sa solidité…). A cet instant, la carrière de Pèt’Brik (et celle des Gobelins qu’il lançait) semblait vraiment compromise, mais en 2492, le lanceur vedette ogre Joe’Dy Maggot fut victime d’une terrible blessure : un gobelin un peu têtu qui ne voulait pas être lancé le mordit le petit doigt. Avec cette vedette à l’infirmerie entrain de se faire soigner son doigt blessé, le coach de l’équipe n’eu d’autre choix que de donner une seconde chance à Pèt’Brik. Pensez-vous qu’il l’ait saisit ? Diantre, oui ! Faisant fit de son statut de débutant, il joua un match brillant, parvenant même à lancer de manière parfaite un gobelin dans la zone d’en but adverse alors même que le gong signalant la fin du match retentissait… Il parvint ainsi à apporter la victoire à son équipe alors que la défaite leur tendait les bras. Le lancer fut quasiment parfait et il montra à tous les véritables nerfs d’acier qui constituaient ce bonhomme… euh, cet ogre.
Cette capacité lui a servit tout au long de sa carrière, permettant souvent à son équipe de gagner des matchs à la dernière minute. Des années de succès suivirent, avec un turnover assez impressionnant de gobelin dans l’équipe et les décès particulièrement cocasses de ces derniers, mais la renommée de Pèt‘Brik atteignit son apogée en 2503 quand l’ogre joua le match de sa vie. En première mi-temps, il inscrit quatre Touchdown en parvenant à expédier quatre gobelins différents dans la zone d’en-but adverse et en causant la mort de ces quatre mêmes joueurs lors de la seconde mi-temps : un exploit extraordinaire pour un joueur en un seul match !

En 2507, Pèt’Brik fini par dépasser tous les records de lanceur Ogre lors d’un match extrêmement fêté par la suite où il lança un snotling pour marquer le Touchdown victorieux et où il tua le coach lors de la fête d’après match. Mais la réelle surprise fut l’annone par l’ogre de sa décision de quitter l’équipe pour devenir un joueur à louer de manière à faire fructifier, a-t-il dit, au mieux de ses talents. Quelques commentateurs ont fait remarquer que l’intérêt de Pèt’Brik étaient peut-être d’éviter d’avoir à négocier avec les jérémiades de Scarcrag. Mais les choses se sont déroulées malgré tout, et depuis ce jour, Pèt’Brik voyage à travers le Vieux Monde en compagnie du talentueux Minab’, un gobelin qui lui a fait la promesse de ne jamais rater un seul de ses atterrissages. Aussi loin qu’on se souvienne, Minab’ n’est pas « que » le seul gobelin à avoir toujours survécu aux lancés et au style de Pèt’Brik, mais il lui a aussi permit de consolider son ego en l’aidant à préserver son statut de lanceur ogre avec lequel le Blood Bowl doit désormais compter ! Pas intimidé pour un sous par les blessures, Pèt’Brik a joué et fini 283 matchs consécutifs en commençant chacun d’eux sur le terrain et à un beau score de 442 joueurs lancés dans la Zone d’En But. Aucun autre joueur n’a déjà tenté de lancer autant de joueurs, aucun n’a réussi autant de lancé et personne n’a jamais tué autant de joueur de cette manière que le seul et unique Pèt’Brik !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire