Recrutement pour la saison 2013 - 2014

Amis sportifs bonjour,

Une fois encore la MLF et la section Blood Bowl vis-à-vis lancent un appel pour les coachs du Nord et de la Métropole lilloise.
Nous ouvrons les inscriptions pour la MLF Cup saison 2013 -2014...
L'inscription sera à faire sur le forum http://les-marie-louises.forumsactifs.net/c9-blood-bowl
ou vous pouvez me joindre sur bloodmoute@hotmail.fr

A bientôt j'espère...

mardi 17 mai 2011

Zug la bête (humain)

le champion humain "zug la bête"
peinture de Mr David
D’après une ancienne charte, les Reikland Reavers sont tenus de prendre chaque année un apprenti parmi les orphelins d’Altdorf. Et cette coutume est généralement payante, car la plupart de ces enfants trouvés donnent en grandissant des durs-à-cuire capable de mordre la jambe de l’orque qu’ils taclent.
Cependant, lorsqu’en 2468, un pleurnichard maladroit ne répondant qu’au nom de Zug fut désigné par le sort, les Reavers pensèrent qu’on leur envoyait un demeuré. Il était grand, gros, laid, brutal, et apparemment complètement stupide. En conséquence, sa vie fut un véritable enfer, qu’il faisait partager aux autres apprentis par son comportement indiscipliné. Après plusieurs mois de bisbilles, le coach principal Helmut Zwimmer décida qu’il ne pouvait plus supporter ce tumulte et décida de s’occuper personnellement du jeune Zug. Zwimmer n’est pas particulièrement connu pour ses méthodes prévenantes et douces, et il parvint petit à petit à pénétrer les limbes entourant le cerveau de son élève. Un nouveau et heureux Zug sortit de cette confrontation. Et lorsque Zug repris sa place avec le reste de l’équipe, chacun constata quelle merveille le coach avait réalisé : ce gars avait la taille, la force, et la coordination d’un grand joueur.
Zug joua son premier match avec les Reavers à l’automne 2476, et parvint à sortir 8 joueurs des Middenheim dès la première mi-temps. Au fil des ans, il devint un des favoris de la foule, car il offrait un jeu très plaisant à regarder. Bien sur, il ne faisait pas dans la dentelle – en fait, il ne faisait que marcher la plupart du temps - mais c’était aussi un expert dans l’art de démolir un adversaire d’un simple revers envoyé à la volée, d’une de ses immenses paluches. C’est d’ailleurs grâce à cette intéressante technique qu’il possède la plus grosse collection de dents d’Orque de tout l’Empire.
Match après match, Zug hypnotisait les foules par sa capacité à infliger blessure après blessure. Vous vous souvenez peut-être de sa rencontre avec Andril Fendlabise (aucun rapport avec le célèbre Eldril Fendlabise). Ce meneur elfique se moquait continuellement du Reavers à propos de son incapacité à l’attraper, et, pour le provoquer, se déplaçait lui même pour inscrire les points au tableau d’affichage. A chaque reprise, l’elfe s’envolait au dessus de la ligne des Reavers, s’emparait de la balle, et marquait un autre touchdown. Un commentaire fusa même à propos du crâne « brillant » de Zug après que l’elfe l’eut effleuré en sautant. Cela exaspéra Zug à un tel point que l’on dut annuler le spectacle de mi-temps pour pouvoir l’évacuer du terrain. Si bien que les Reavers se présentèrent sans lui pour recevoir le coup d’envoi de la seconde mi-temps. Là, l’elfe volant, après sa première mitemps « spectaculaire » aurait mieux fait de se méfier. La balle fut dégagée, et le Fendlabise s’envola au dessus de la défense des Reavers …Pour atterrir directement dans les mains de Zug. Personne n’aurait pu dire avec certitude où il était l’instant d’avant, mais tout le monde savait ce qui allait se produire l’instant d’après : Zug claqua si fort l’elfe que son empreinte sur la pelouse pouvait contenir deux haflings, mis l’un sur les épaules de l’autre. Zug détient aussi le record du nombre de joueurs blessés par un seul joueur en un seul match.
Alors que les profits de la Cabalvision allaient en s’amenuisant, ils décidèrent d’instaurer un nouveau programme empreint d’encore plus de brutalité, à la hauteur de son nom : le « DeathBowl ». Il décidèrent de réunir 4 équipes et 2 ballons, pour voir qui causerait le plus de grabuge, en inscrivant à l’occasion un point ou deux. Cependant, peut-être en raison de la nature homicide des participants, personne ne put trouver un arbitre pour surveiller le carnage. Ils durent donc se résigner à plonger profondément dans leurs fonds pour engager le seul homme a être assez fou pour pénétrer ce terrain en tenue zébrée : Zug. Selon leurs calculs, personne n’oserait contester ses décisions, et il pourrait exercer ses fonctions tranquillement. Ce qu’ils ne pouvaient pas prévoir, c’est qu’un gobelin des Evil Gitz oserait répandre son sang sur le bel uniforme de Zug, le plongeant dans une colère monstrueuse, qui se solda par 46 morts, incluant un Gobelin monté sur bâton à ressort agitant une tronçonneuse, une Pom-Pom Girl du Chaos avec deux têtes et une seule jambe, et un Hafling particulièrement dodu qui avait semble t-il englouti une douzaine de hots-dogs. Après cet incident, la CabalVision décida qu’il n’était tout compte fait pas nécessaire d'avoir un arbitre sur le terrain, et que les joueurs pourraient bien se débrouiller tout seuls avec les points ; en tout cas cette absence causerait certainement beaucoup moins de blessés.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire