Recrutement pour la saison 2013 - 2014

Amis sportifs bonjour,

Une fois encore la MLF et la section Blood Bowl vis-à-vis lancent un appel pour les coachs du Nord et de la Métropole lilloise.
Nous ouvrons les inscriptions pour la MLF Cup saison 2013 -2014...
L'inscription sera à faire sur le forum http://les-marie-louises.forumsactifs.net/c9-blood-bowl
ou vous pouvez me joindre sur bloodmoute@hotmail.fr

A bientôt j'espère...

samedi 6 novembre 2010

Jordell Flèchevive

Un des joueurs les plus habiles, pour ne pas dire le meilleur tout court, qui ait jamais mis les pieds sur un terrain de Blood Bowl est sans contexte Jordell alias « le Cyclone » Flèchevive. Etre un elfe signifie déjà que la supériorité sportive est un droit de naissance et les Elfes adorent souligner ce fait, mais la capacité de Jordell à sauter, tournoyer, sauter encore et conclure par une révérence, le tout en tenant un oeuf dans une cuillère, n’en demeure pas moins remarquable, même pour un Elfe.
L’ultime refuge pour conserver une trace d’amour propre est de considérer les Elfes, tout brillants qu’ils fussent, comme des mauviettes quand on aborde ce bon vieux         « Coup-d-boul’ » (suivi de la vieille plaisanterie éculée: "ça ne devrait pas les « heurter », hur, hur, hur!"). Mais pas avec ce Jordell ! Essayer de faire découvrir à FlècheVive   « la » nouvelle perspective sur le monde (celle avec vue sur le ciel, un ciel empli par une botte cloutée s’abattant sur vous) réserve plus d’une surprise.
Plus d'un joueur, le sourire en coin, a repris connaissance en mangeant la boue, en se demandant ce qui avait bien pu foirer.
Car Jordell FlècheVive est non seulement « smart*» quand il réceptionne la balle,
mais aussi quand il bloque, quand il esquive, quand il plonge et quand il tacle.
En fait, il n'y a presque aucune séquence de maladresse impliquant Jordell, que ce soit une esquive ratée, une passe ratée, une coupe de cheveux ratée, ou quoi que ce soit d’autre. Presque ? Il en existe bien quelques unes, et depuis ces échecs sont devenus des séquences cultes dans l’Histoire du Blood Bowl. En effet, quand Jordell jouait pour les « Casses-cou de Talon », aux cotés d’Hubris Rakarth**, il surclassait tant ses adversaires qu'il ressentit vite le besoin de nouveaux défis. Mais ce qu’il tentait était si compliqué que son taux de réussite baissa de 25 pour cent. A l’époque, les médias ont même baptisé ses tentatives audacieuses (comme par exemple de sauter par dessus un Troll tout en tentant une passe vers la zone d’EnBut) « les 17 tours pour s’auto-ridiculiser, made in Jordell ». Et tous s’amusait bien à regarder Jordell s’emmêler tout seul les pinceaux, particulièrement Hubris Rakarth qui riait sous cape. Seul Jordell ne s’amusait pas - il était même aussi furieux que possible- et il réagit vigoureusement. Il a commencé par boycotter les médias et a suivi une ligne de conduite plutôt exigeante en matière de relations publiques : il ne parlait plus à chaque magazine qui refusait d'obéir à ses caprices ; et refusait d'apparaître dans les matchs couvert par des réseau cabalvision qui diffusaient ses plantages. Mais malgré ce comportement de jeune fille en fleur, Jordell est vraiment LE joueur parfait et ce n’est pas demain la veille qu'un match auquel Jordell participe sera entièrement noyé par des spots de publicités impromptus, ou des interférences suspectes. Quand au seul commentaire que fit le porte-parole de Jordell à propos de ces accusations, il était simple et tenait dans un : « En dépit de tous ces racontars, lorsque votre transmission de cabalvision présente des interférences, c'est simplement un problème de récepteur, et ceux qui affirment le contraire en parlant d’une vaste conspiration sont des fous qui sont capables d’accuser leurs propres sous-vêtements de complot. »
*référence –révérence à Eyeshield 21, un manga de football américain.
** Pour ceux qui voudraient savoir comment Hubris a vécu cette aventure, je vous invite à lire l’histoire d’Hubris.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire